Comment rendre une application mobile plus rapide et plus fluide grâce à l’UX ?

Rendre une application mobile plus rapide et plus fluide représente un défi de taille. Plus elle est lente et moins elle est utilisée par les utilisateurs.

Ayant un profil technique, lorsque je teste une fonctionnalité que j’ai développé dans une application, et que je remarque une lenteur concernant son exécution, mon premier réflexe est d’analyser le code.

Cette analyse a comme objectif d’améliorer la qualité du code afin de rendre le traitement plus fluide et moins complexe.

En revanche, il m’est déjà arrivé d’être tombé sur des cas où la revue de code était insuffisante.

C’est à ce moment-là que l’expérience utilisateur peut apporter sa touche supplémentaire. Il existe effectivement des astuces pour contourner ce « phénomène de latence » aux yeux des utilisateurs.

Le but de cet article est de présenter certaines « astuces » utilisées pour rendre une application mobile plus rapide et plus fluide aux yeux des utilisateur.

Contenu factice

L’utilisation d’un contenu factice consiste à afficher un écran temporaire pendant le chargement des données au lieu de se limiter à l’affichage d’un contrôle qui indique qu’une opération est en cours. Pour les applications UWP nous avons comme composant ProgressRing ou ProgressBar par exemple.

L’écran temporaire est représenté par une page. Elle affiche sa structure sous forme de bloc et au milieu, il y a le contrôle qui indique qu’une opération est en cours.

Son avantage, c’est qu’elle apporte un aperçu sur l’aspect de la page une fois que les éléments seront affichés. Ce qui génère non seulement une mise en confiance auprès des utilisateurs mais également cela évite l’effet tunnel de la page à son affichage.

C’est une technique qui est utilisée par Facebook par exemple.

Segmentation du processus

La segmentation du processus est une astuce qui est souvent utilisée lorsque l’on souhaite mettre en place un scénario de chargement de fichier (photo par exemple). Son principe consiste à occuper l’esprit de l’utilisateur via des fonctionnalités pendant que l’application charge le fichier en question.

Prenons le cas d’Instagram lors de l’ajout d’une photo (voir image ci-dessous)

Interface agréable de chargement

Le fait de n’avoir aucune réactivité de l’application après avoir effectuée une action génère une frustration voir même de l’incompréhension chez l’utilisateur.

Dans certains cas, les données de l’application peuvent mettre du temps à s’afficher suite à une lenteur de récupération de celles-ci. Cela peut se produire par exemple lorsque l’application accède à un Web Service et que le débit de la connexion est très lent.

A ce moment-là, la mise en place d’une interface agréable de chargement permettra d’attirer plus de patience chez l’utilisateur.

L’interface de chargement doit avoir un design très attractif et idéalement contenir une animation très fun.

Voici ci-dessous un exemple d’interface agréable de chargement :

 

Source de l’article : http://newflux.fr/